Home Poesía Cœur Sauvage
Poesía - April 15, 2007

Cœur Sauvage

Cœur Sauvage

D’abord tu étais  pur, imprudent,
Aussi bien tendre, sans trace de maquillage, heureux comme le visage de chaque  petit enfant dans lequel  tu vis
Ton innocence  était immaculée, infinie comme le premier amour,
 Si extravagante, comme l’odeur des fleurs des champs

Mais, aujourd’hui  tout le monde  détourne les yeux
Les enfants marchent guidés par des idéologies hypocrites  Sans parler, sans regarder,  ils brûlent d’envie de survivre
Parce que la guerre les invite à continuer

Il n’y a pas d’espace pour les sentiments
Tout est interdit, le cœur se tait, en palpitant, furieux
La violence attaque, les remords se calment
Ils sont perdus, seules les statistiques les sauvent,
Entre-temps ils combattent

De quel côté ? Droit ? Gauche ?
Cela n’importe pas, parce que  la raison est la même
La lutte  a débarrassé ces petits rêves 
La faim, l’abus, l’abandon sont leur pain de ce jour

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Ya basta de satanizar a Corea del Norte (1 parte)

Email @NataliaGnecco¿Hay que tener miedo de Corea del Norte? ¿Es loco su dir…